Partenaires

Professionnels :

Les intérêts d’un partenariat :

  • Communiquer vos attentes pour vos futurs collaborateurs et ainsi rendre notre formation plus pertinente au regard de vos besoins
  • Proposer des sujets d’étude, d’audit, ou des offres de stages pour nos étudiants
  • Envoyer vos salariés (ou vous-même) en formation continue
  • Permettre une visibilité de votre entreprise sur nos supports de communication, auprès de nos étudiants ou lors de nos manifestations sportives
  • Rencontrer des chercheurs, professionnels ou autres partenaires spécialisés dans le business du sport

 

Déroulement des Stages :

 

  • Stages professionnels en entreprise (au premier semestre) par groupe de 4 étudiants permettant de réaliser des études qualitatives et/ou quantitatives pour votre entreprise et les analyser avec vous

 

  • Stage individuel plein temps de 4 à 6 mois (au second semestre) vous permettant d’accueillir dans votre établissement un étudiant appliquant ses connaissances acquises et force de nouvelles propositions innovantes


Taxe d’Apprentissage :

 

Instituée en 1925 pour financer la formation des apprentis, la taxe d’apprentissage est un impôt auquel sont soumises les  entreprises françaises du secteur privé.

 

Les affectations doivent être faites en fonction d’un barème qui prend en compte le niveau des formations dispensées par les établissements et écoles habilités à les recevoir :

Catégorie A

Catégorie B

Catégorie C

Niveau V et IV

Niveau III et II

Niveau I

40%

40%

20%

 

Deux niveaux voisins peuvent être cumulés (A et B ou B et C). Une entreprise peut ainsi décider, par exemple, d’affecter 80 % de son barème à des formations de niveau V et 20 % à des formations de niveau I, ou 60 % à des formations de niveau I et 40 % à des formations de niveau IV. Par contre, les catégories A et C ne peuvent jamais être cumulées.

Les entreprises indiquent désormais, pour chacun de leurs établissements, sur la déclaration annuelle de données sociales (DADS) ou sur la déclaration n° 2460 (pour les régimes spéciaux de sécurité sociale), dans la rubrique intitulée « Assujettissement aux taxes », avant le 1er Mars, si elles sont assujetties à la taxe d’apprentissage, à la contribution supplémentaire à l’apprentissage et à la contribution au développement de l’apprentissage et sur quelles bases arrondies d’imposition.